Alice Thourot
Députée de la Drôme

Communiqué - Une délégation transpartisane d'élus drômois reçus à l'Elysée pour défendre la candidature de Tricastin pour l'accueil de nouveaux EPR

Sur le terrain

Mercredi 3 mars, une délégation transpartisane composée d’Alice THOUROT, députée de la 2ème circonscription de la Drôme, Célia DE LAVERGNE, députée de la 3ème circonscription de la Drôme, Marie-Pierre MOUTON, Présidente du Conseil Départemental de la Drôme, Alain GALLU, maire de Pierrelatte, Jean-Michel CATELINOIS, maire de Saint-Paul-Trois-Châteaux a été reçue à l’Elysée pour défendre la candidature du site du Tricastin pour l’accueil de nouveaux réacteurs nucléaires améliorés de type EPR 2 (réacteur pressurisé européen).

Les élus ont reçu un très bon accueil de la part de deux conseillers du Président de la République, Jean-Marie Caillaud, Conseiller Territoires et Paul Delduc, Conseiller Energie, Environnement, Transport et Agriculture, avec lesquels ils ont pu échanger sur les très nombreux points forts du site :

  • Sa situation géographique idéalement situé à la frontière entre 3 régions ;
  • Une possibilité foncière validée techniquement ;
  • La conception du site répondant aux exigences strictes de sécurité ;
  • Le soutien largement majoritaire des élus et des habitants du territoire ;
  • La présence d’un tissu industriel fort avec de nombreux prestataires et offres de formation.

Actuellement, le site possède 4 réacteurs à eau et produit 6 % de la production électrique nationale d’origine nucléaire. Ce ne sont pas moins de 12 000 personnes et leur famille qui vivent du site du Tricastin faisant de la centrale l’un des premiers employeurs du département avec 1 420 salariés EDF, 600 salariés d’entreprises prestataires mais aussi 80 à 90 alternants par an.

La construction de nouveaux réacteurs sur ce site nucléaire existant pourrait durer environ 7 ans et offrir à la région un volume d’activité très important pour les décennies à venir. Un tel chantier mobiliserait ainsi plus de 7 000 salariés en moyenne avec de forts impacts sur l’économie locale et l’attractivité du territoire.

Les élus se réjouissent d’avoir pu porter les intérêts du territoire et déclarent : « La Drôme est déjà une référence du mix-énergétique de demain et dispose de toutes les compétences requises. Tricastin c’est une candidature naturelle, un choix évident et l’avenir de notre territoire ! »

Le 17 mars, nous avons également été reçu au siège d'EDF par son PDG, M. Jean-Bernard Lévy.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion