Alice Thourot
Députée de la Drôme

L'Etat se mobilise pour aider les entreprises drômoises

Sur le terrain

Depuis le début de la crise, l'Etat se mobilise auprès des entreprises les plus touchées par la crise sanitaire.

 

  • L’État et les Régions ont mis en place un fonds de solidarité pour aider les petites entreprises les plus touchées par la crise. Les intercommunalités et les grandes entreprises pourront contribuer au financement du fonds. Les compagnies d’assurance ont déjà annoncé une contribution de 400 millions d’euros. Au 30 novembre 2020 : 55 millions d'euros de ce fonds de solidarité sont destinés à des entreprises drômoises, principalement dans les secteurs de l'hébergement, de la restauration et des commerces.

 

  • Le Gouvernement met en œuvre un dispositif exceptionnel de garanties permettant de soutenir le financement bancaire des entreprises, à hauteur de 300 milliards d’euros. Jusqu’au 31 décembre prochain, les entreprises de toute taille, quelle que soit la forme juridique de l’entreprise (notamment sociétés, commerçants, artisans, exploitants agricoles, professions libérales, micro-entrepreneurs, associations et fondations ayant une activité économique ), à l’exception des sociétés civiles immobilières, des établissements de crédit et des sociétés de financement, pourront demander à leur banque habituelle un prêt garanti par l’État pour soutenir leur trésorerie. Au 30 novembre 2020 : 822,64 millions d'euros ont été destinés à des entreprises drômoises, principalement dans le commerce et l'industrie manufacturière.

 

  • Le Gouvernement a annoncé le report des principales échéances fiscales des professionnels afin de tenir compte de leurs difficultés liées à la crise sanitaire du coronavirus. Au 30 novembre 2020 : cela représente 22 millions d'euros dans la Drôme, principalement dans les activités scientifiques et techniques et dans l'industrie manufacturière.

 

  • Le Conseil de la protection sociale des travailleurs indépendants (CPSTI) met en place une aide financière exceptionnelle à destination de tous les commerçants et les artisans qui : sont en activité au 15 mars 2020 / ont été immatriculés avant le 1er janvier 2019. L'aide correspond au montant des cotisations de retraite complémentaire versées par les artisans et les commerçants sur la base de leurs revenus de 2018 et pourra aller jusqu'à 1250 €. Au 30 novembre 2020 : les artisans et commerçants de la Drôme ont touché 10 millions d'euros de ces aides, principalement dans les secteurs du commerce et de la construction.

​​​​​​​​​​​​​​

  • Face à l’ampleur de la crise sanitaire liée au COVID-19, le Gouvernement a décidé de transformer structurellement le dispositif d’activité partielle, pour doter la France du système le plus protecteur d’Europe. Au 30 novembre 2020 : 122 125 drômois ont bénéficié du chômage partiel, principalement dans les secteurs du commerce et de la construction.

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion