Alice Thourot
Députée de la Drôme

Le Parcours Emploi Compétence, une opportunité pour soutenir un jeune éloigné de l'emploi

En hémicycle

Dans le contexte de crise actuel, nous devons redoubler nos efforts à destination des personnes éloignées de l’emploi, en particulier des jeunes.  Dans le cadre de France Relance et du plan « 1 jeune, 1 solution », l’État ambitionne de déployer, en 2021, 150 000 Parcours Emploi Compétences (PEC), dont 80 000 dédiés aux jeunes de moins de 26 ans.

Qu'est ce qu'un PEC ?

Un parcours emploi compétences (PEC) est un contrat aidé qui donne le droit à l’employeur du secteur non marchand de percevoir une aide en contrepartie du parcours d’accompagnement qu’il met en place, par exemple :

  • 80 % du Smic brut pour les résidents des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) et des zones de revitalisation rurale (ZRR) ;
  • 65 % du Smic brut pour les jeunes de moins de 26 ans ou les travailleurs handicapés de moins de 31 ans.

 

Les PEC sont fondamentalement des outils d’aide à l’insertion professionnelle des demandeurs d’emploi et non pas des outils d’appui au fonctionnement et au développement des structures associatives. Les parcours emplois compétences marquent une transformation qualitative par rapport à l’ancienne formule des contrats aidés : ils poursuivent désormais l’objectif d’une insertion durable dans l’emploi du bénéficiaire. Pour répondre à cet objectif, les PEC combinent mise en situation professionnelle, accompagnement du bénéficiaire et accès à la formation. Les PEC doivent faire l’objet d’une prescription par le service public de l’emploi (Pôle Emploi, Mission locale, Cap emploi, qui est le partenaire de l’association pour conclure le contrat).


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion