Alice Thourot
Députée de la Drôme

Lutte contre la pauvreté par l’accès à l’emploi : la Drôme sélectionnée pour déployer le service public de l’insertion et de l’emploi (SPIE)

En hémicycle

Le droit à un accompagnement personnalisé doit plus que jamais devenir une réalité tangible et accessible en tout point du territoire car seul l’accès à l’emploi permet une sortie durable de la pauvreté. 

Au cœur de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté présentée par le président de la République le 13 septembre 2018, le service public de l’insertion et de l’emploi (SPIE) porte l’ambition que l’ensemble de celles et ceux qui veulent trouver une place dans la société par le travail et l’activité y parviennent.

Un premier appel à manifestation d’intérêt a été lancé le 16 décembre 2020 afin de sélectionner les 31 territoires de déploiement en 2021 parmi lesquels la Drôme

Quelles sont les actions proposées par les 31 premiers territoires retenus ?

1. Un diagnostic pour concrétiser son projet de reprise d’activité :

  • proposer aux personnes une même méthode de diagnostic quelle que soit la structure qui accompagne (département, Pôle emploi, mission locale, Cap emploi, PLIE…) ;
  • réaliser ces entretiens de diagnostic et projet conjointement par un spécialiste du champ social et du champ professionnel.


2. La coordination et le suivi partagé du parcours :

  • systématiser un point de situation de toutes les personnes accompagnées pour s’assurer qu’elles ont des entretiens réguliers, que les délais sont réduits entre chaque étape du parcours, par exemple, entre une immersion en entreprise et une entrée en formation ;
  • organiser des groupes de professionnels de différentes structures pour qu’ils identifient ensemble des solutions pour les personnes qui rencontrent le plus de difficultés dans leur retour à l’activité ;
  • proposer aux personnes de continuer à les accompagner dans les premiers mois de leur reprise d’activité.

 

3. La coordination et la connaissance de l’offre :

  • recenser les solutions d’insertion dans les champs professionnels et sociaux sur le territoire ;
  • organiser la mobilisation des entreprises pour favoriser le retour à l’emploi dans les secteurs en tension via les immersions et la formation ;
  • concevoir ensemble de nouvelles offres d’accompagnement.

 

4. Une méthode d’accompagnement :

  • associer les usagers à l’évaluation des accompagnements ;
  • développer la formation et les temps d’échanges conjoints entre les professionnels des différents acteurs.

Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion