Alice Thourot
Députée de la Drôme

Pour un campus connecté à Montélimar

Sur le terrain

Mardi 26 janvier, je me suis entretenue en marge de la séance des questions au gouvernement avec Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation à propos du projet de campus connecté qui pourrait ouvrir prochainement à Montélimar.

Lancé en 2019, ce dispositif labellisé par l’Etat, porté et géré par les collectivités territoriales en partenariat avec une université permet d’élargir les possibilités de poursuite d’études dans l’enseignement supérieur en ouvrant des formations dans les villes éloignées des grands centres universitaires. Déjà présents dans la région à Privas, Aubenas ou Romans-sur-Isère par exemple, ils permettent à de nombreux jeunes de bénéficier d’un accompagnement au plus près de leur famille, moins coûteux et d’un tutorat encadré, personnalisé et en petits groupes pour une meilleure réussite.

Au cours de la campagne des dernières élections municipales, j'avais alors défendu le projet d’un campus connecté dans le centre-ville de Montélimar. J'avais notamment proposé une réhabilitation éco-responsable des bâtiments existants en centre-ville pour accueillir le nouveau campus ainsi que la création de 5 logements étudiants et d’une maison des étudiants.

Après l’accord de l’Université Grenoble Alpes pour un partenariat, le dossier a récemment été transmis au ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Si le projet aboutit, des étudiants drômois auraient ainsi l’opportunité de suivre des formations proposées par l’Université Grenoble-Alpes à distance depuis le campus connecté de Montélimar avec les mêmes conditions, les mêmes examens et pour un même diplôme de qualité.

Je me réjouie de constater que le projet est en bonne voie. L’enseignement supérieur est un élément clé de l’attractivité des territoires, un levier essentiel de la redynamisation des villes moyennes et un levier d’égalité des chances. Nous devons donner à nos jeunes les moyens de lutter contre l’autocensure et de surmonter les barrières géographiques, urbaines et sociales en favorisant l’enseignement de proximité. 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion